Ma thèse en 180 secondes

Crédits : Product school (Unsplash, Licence CC).

Faire comprendre des années de recherche avec une seule diapositive, au plus grand nombre et en 3 minutes, tel est le challenge lancé aux doctorant·e·s !

Le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU) organisent dans toute la France le concours "Ma thèse en 180 secondes". Faire comprendre des années de recherche en trois minutes et au plus grand nombre, tel est le défi que lancent les deux organismes aux jeunes doctorants avec ce concours.

En Normandie, le concours est organisée depuis 2014 par la délégation Normandie du CNRS et Normandie Université en partenariat avec Le Dôme qui assure chaque année la formation des candidat·e·s.

MA THÈSE EN 180 SECONDES :
UN DÉFI POUR LES DOCTORANT·E·S !

2008. Etat du Queensland, Australie. Pour faire face à un important épisode de sécheresse, les habitants sont invités à utiliser un minuteur pour surveiller leur consommation d’eau. C’est en regardant le boîtier installé dans sa salle de bains que le professeur Alan Lawson, Doyen de l’Université du Queensland, a eu cette idée : et si l’on pouvait présenter ses recherches en moins de temps qu’il n’en faut pour faire cuire un oeuf dur ?

Ainsi était né le concept original du concours “Three minutes thesis” : défier des jeunes chercheurs en cours de thèse de présenter leur sujet de recherche à un public profane et diversifié en un temps record de 3 minutes, le tout avec l’appui d’une seule diapositive... Un défi aussi simple à expliquer que difficile à relever ! Pourtant, plus de 10 ans plus tard, ce sont plus de 900 universités qui organisent chaque année ce challenge dans 85 pays à travers le monde.

ÉDITION 2021

Après une édition 2020 chamboulée par la pandémie de COVID-19, Normandie université et la Délégation régionale du CNRS se mobilisent pour la 8ème édition régionale de "Ma thèse en 180 secondes". Vous souhaitez relever le défi ? Alors, inscrivez-vous en ligne avant le lundi 4 janvier 2021 !

Pour accompagner les candidat·e·s, plusieurs sessions de formation animées par les médiateurs et médiatrices scientifiques du Dôme seront proposées, à distance et en présentiel, en amont des sélections régionales qui auront lieu le 18 février 2021 au Dôme (Caen).

Les jeunes chercheur·se·s sélectionné·e·s participeront ensuite à la finale régionale le 18 mars en vue de représenter la Normandie à la demi-finale nationale en avril 2021, voire à la finale nationale en septembre 2021.

DU NOUVEAU POUR LES SCOLAIRES

Pour la première fois, les lycéen·ne·s normand·e·s sont invité·e·s à suivre, en direct, la finale régionale qui aura lieu le jeudi 18 mars 2021 de 14h à 15h30 et vivre une expérience originale. Pour cela, inscrivez-vous auprès de Virginie Klauser, afin de recevoir les modalités de participation. Un prix des lycéen·ne·s a été créé pour l’occasion !

En parallèle, Le Dôme et le Rectorat de la région académique Normandie mettent en place un jumelage avec deux classes de Première du Lycée Charles Tellier (Condé-en-Normandie) afin de leur permettre de préparer la nouvelle épreuve orale du Baccalauréat. Les élèves de ces deux classes auront ainsi l'opportunité de suivre les répétitions et d'échanger avec les candidat·e·s pour progresser ensemble.



Crédits : Product school (Unsplash, Licence CC).


Le Dôme | Mise à jour : 2021-01-21 | Mise en ligne : 2020-12-03