Le programme du Dôme

RENCONTRE > Habitat et nouveaux matériaux

Crédits : Aaron Burson (Unsplash, Licence CC).

Jeudi 24 novembre 2020, de 14h à 15h30 au Dôme (Caen Normandie)

Les rencontres “Grand témoin” sont de retour. Premier rendez-vous le mardi 24 novembre 2020 avec Aurélie Vissac, Ingénieure au Centre de recherche et d’expérimentation sur les “matières à construire” (amàco), pour parler de construction durable.

Depuis 2012, les rencontres “Grand témoin” offrent l’occasion unique aux lycéen·ne·s et apprenti·e·s d’échanger avec celles et ceux qui observent le monde en mouvement et participent à créer celui de demain.

Chercheur·se·s, entrepreneur·se·s, explorateurs ou exploratrices, ces femmes et ces hommes partagent, le temps d’une conférence, leurs expériences de terrain pour développer la curiosité des jeunes normands et favoriser leur réflexion sur les grands enjeux qui animent nos sociétés.

La prochaine rencontre “Grand témoin” se déroulera le mardi 24 novembre 2020 en présence d’Aurélie Vissac, Ingénieure au Centre de recherche et d’expérimentation sur les “matières à construire” (amàco), et Fouzia Khadraoui-Mehir, Enseignante-chercheuse à l'Ecole supérieure d'ingénieur·e·s des travaux de la construction (ESITC Caen).

LA CONSTRUCTION FACE
AU DÉFI DU DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE

Face au problème des grands changements climatiques, chacun·e à son rôle à jouer. Les professionnel·le·s de la construction sont ainsi invité·e·s à réduire fortement l’empreinte environnementale des bâtiments existants et futurs.

Les matériaux à base de plantes à croissance rapide constituent une gigantesque opportunité pour stocker, dès maintenant, une grande quantité de carbone et lutter ainsi contre le réchauffement climatique. L’utilisation de ces fibres végétales limite également le prélèvement de ressources non-renouvelables et les besoins en énergie sur l’ensemble du cycle de vie des bâtiments. Incontournables pour l’architecture de demain, les matériaux biosourcés contribuent ainsi à la transition écologique et sociétale.

Le FIBRA Award, initié par le Centre de recherche et d’expérimentation sur les “matières à construire” (amàco) avec le soutien de l’Ecole polytechnique de Zurich et l’expertise de BioBuild, a pour objectif de mettre en lumière ces constructions en matériaux biosourcés.

Aurélie Vissac et Fouzia Khadraoui-Mehir seront présentes le 24 novembre prochain au Dôme pour faire découvrir aux lycéen·ne·s et apprenti·e·s l’intérêt constructif et les avantages environnementaux des architectures contemporaines en fibres végétales et matériaux bio-sourcés.

Cette rencontre est proposée en partenariat avec Le Pavillon dans le cadre de la présentation de l’exposition “FIBRA, Bâtir en fibres végétales”. Les rencontres “Grand témoin” sont organisées en partenariat avec la Région Normandie et le Rectorat de la région académique Normandie.

Le prochain rendez-vous, consacré à l'épidémie d'informations, se déroulera le mardi 26 janvier 2021.


RESSOURCES

  • Deux liens pour découvrir l'utilisation moderne des matériaux anciens dans la construction qui pourraient être sources d’inspiration ou d’expérimentation avec les élèves : la terre crue et les fibres végétales.
    > Piste d’exploitation : Il pourrait être envisageable de comparer les caractéristiques techniques de ces matériaux, leurs mises en oeuvre respectives grâce à des expériences dans le lycée, leurs cycles de vie et impacts écologiques respectifs par exemple.

  • Pour aborder le thème du recyclage et aller plus loin en découvrant le concept “Cradle to cradle” et pratiquer l’anglais.
    > Piste d’exploitation : Il pourrait être intéressant de faire comparer les différents modèles économiques quand à l’usage de la matière présentée pour montrer l’évolution de la prise de conscience environnementale et de sa nécessité économique dans nos sociétés au cours du temps.

  • Une dernière ressource qui présente des matériaux innovants inconnus ou presque du public.
    > Piste d’exploitation : Chaque micro-article de présentation d’un matériau innovant pourrait être l’occasion d’engager les élèves dans un processus de recherche individuellement ou en groupe et faire l’objet d’un travail de présentation à l’oral.



Crédits : Aaron Burson (Unsplash, Licence CC).

 


Le Dôme | Mise à jour : 2020-09-26 | Mise en ligne : 2020-09-14